L’impératrice

Un samedi matin, deux heures avant l’ouverture du Musée Horta, la clique de L’Impératrice débarque.

Ici, pas de Ukulele, batterie électrique ou autre clavier à piles… L’impératrice voit les choses en grand et joue comme la veille au Sportpaleis d’Anvers, en première partie de Oscar & The Wolf. Des claviers en pagaille, une guitare et une batterie se frayent une place dans la salle à manger du Musée Horta.

L’impératrice se fond parfaitement dans ce chef d’oeuvre de la grande figure de l’Art Nouveau: Victor Horta. Car c’est bien dans son ancienne maison et atelier que nous nous trouvons!

Avant un second titre que nous publierons très bientôt, découvrez le génial « Erreur 404 »!

Le gang Parisien s’apprête à sortir le 2 mars son très attendu premier album Matahari, pépite pop disco qui vous fera danser tout le printemps et l’été… On vous aura prévenus!

Musée Horta

Le Musée Horta est établi dans la maison personnelle et l’atelier de l’architecte Victor Horta (1861-1947). Construits entre 1898 et 1901 aux numéros 23 et 25 de la rue Américaine à Saint-Gi...

account_balance Lieu du tournage
Voir le lieu

D'autres artistes à découvrir